Vous avez prévu un voyage à Los Angeles et vous vous posez pleins de questions ? Formalités, budget, informations pratiques... Je vous dis tout !

Préparer son voyage à Los Angeles : Les Informations pratiques

Depuis Paris, il y a 11h00 de vol pour rejoindre l’aéroport de LAX.

Un passeport valide 6 mois après la date de retour est obligatoire pour voyager aux Etats Unis ainsi qu’un ESTA (Electronic System for Travel Autorization) : demande électronique à remplir quelques semaines avant le départ. L’ESTA coûte 14$ par personne et reste valable 2 ans.

Dollar Américain : $1 = 0,92 euros (février 2020)

Il y a 9 heures de décalage horaire avec la France (UTC -7)

La superficie de Los Angeles est de 1300 km2 soit près de 12 fois la ville de Paris !

Depuis l’aéroport de LAX, il y a plusieurs moyens de rejoindre la ville.

  • soit vous avez loué une voiture et dans ce cas il faudra prendre la navette qui vous mènera à l’agence de location (c’est très bien indiqué)
  • soit vous avez réservé un transfert et vous devez vous rendre au lieu de prise en charge dans le terminal
  • soit vous avez prévu de prendre un Uber, vous devez rejoindre le lieu de prise en charge correspondant à la lettre où vous vous situez (l’application vous renseignera sur la lettre selon le terminal)
  • soit encore vous décidez de prendre le bus (comme nous) qui est une solution hyper pratique et économique. Le LAX Flyaway Bus vous emmènera à :
  • Hollywood
  • Long Beach
  • Van Nuys
  • Union Station

L’indispensable à ne pas oublier ? Un adaptateur secteur pour les prises électriques.

COMPRENDRE LES TAXES

En Californie et bien sûr à Los Angeles, il est très important de bien en prendre compte le fait que les prix sont hors taxes. Ce qui est affiché n’est pas ce que l’on paye à la caisse !

L’Etat de Californie et la ville de Los Angeles imposent des taxes sur les services et la vente de biens. Au prix affiché il faudra rajouter 9,50% de TVA.

Elle se compose ainsi :

– la taxe du comté de Los Angeles à 0,25%,
– la taxe de l’Etat de Californie à 6%,
– la “special tax” à 3,25%

Certains produits ne sont pas soumis à la taxe, c’est le cas de l’épicerie et des médicaments prescrits.

En pratique, si vous voyez un article affiché à $100, à la caisse il vous faudra débourser autour de $109.

Dans votre tête arrondissez à 10% du prix pour la taxe (plus facile à calculer de tête que 9,50%) 
Sinon pas de panique, à la caisse le montant se calcule automatiquement et tout le détail sera affiché sur votre ticket;

Dans les restaurants, en plus de la taxe de 9,5% il faut ajouter le pourboire (environ 15 %) qui n’est pas inclus dans les prix affichés.

Par exemple, si votre repas coûte 20$, à peu près $1,60 sera ajouté pour les taxes, montant auquel il faudra ajouter un pourboire.

En effet, les restaurants, cafés, fast food, sont considérés comme des services, alors que vous consommiez sur place ou non, vous devrez payer la taxe.
Le calcul du pourboire quant à lui se fait sur la base du montant total de votre commande et de votre degré de satisfaction du service reçu.

En général ils sont indiqués sur le ticket de caisse pour faciliter le calcul. 
En moyenne, il est entendu de laisser 15% de pourboire.

Ce qui, dans le cas de notre repas à $20 correspond à $3 (en plus des $1,60 de taxes).

Il faut savoir que le minimum à laisser en pourboire se situe entre 10 et 12% (si vous n’êtes pas vraiment satisfait du service)

Pour un bon service, il est correct de laisser de 15 à 18%  et 20% lorsque vous êtes vraiment très satisfait !

Au moment de réserver votre hôtel, il est important de savoir si les taxes sont comprises ou non.

Sur certaines centrales de réservations hôtelières, mais pas sur d’autres. il faut bien vérifier ç& au moment de la réservation.

Les hôtels à Los Angeles appliquent une taxe de 14%.

Par ailleurs, en plus de cette taxe, de plus en plus d’hôtels appliquent ce que l’on appelle des “resort fees”, ce sont des frais supplémentaires censés couvrir les frais d’entretien de certains équipements (salle de sport, piscine…)

Un conseil : vérifier le montant de ces frais avant de réserver (vous pouvez le faire ici) car ces fameux resort fees peuvent être très importants !

Pensez bien aussi à laisser un pourboire aux personnes qui s’occupent de vous pendant votre séjour (entre $1 et $2 pour la femme de chambre par exemple).

Mais comme pour le restaurant, n’hésitez pas à donner plus si le service vous a particulièrement plu.

REJOINDRE LA VILLE DEPUIS L'AÉROPORT

L’aéroport de Los Angeles se compose de pas moins de neuf terminaux. Le principal : Tom Bradley est le terminal de nombreuses compagnies internationales. Il y a donc de fortes probabilités que ce soit ici que vous vous trouviez à votre arrivée.

Ensuite vous avez plusieurs possibilités pour rejoindre votre logement : le taxi, les chauffeurs privés, votre véhicule de location ou bien encore les shuttles (navettes partagées).

Bien que l’aéroport de LAX soit immensément grand, il se révèle être très bien organisé. Il est en effet paradoxalement très facile de s’y repérer.

Une fois les formalités effectuées et vos bagages récupérés, vous n’aurez qu’à suivre les informations (logo et couleurs) correspondant au moyen de transport que vous avez prévu d’utiliser.

Lorsque vous sortez du terminal, vous remarquerez que chaque mode de transfert correspondant à un code couleur.

Voici quelques explications pour vous aider à faire le bon choix pour votre transfert.

Si votre arrivée à Los Angeles constitue le point de départ de votre road trip, il vous faudra récupérer votre voiture de location.

A l’aéroport de LAX, les agences de location se trouvent un peu à l’écart des arrivées. Néanmoins, il est très facile de rejoindre votre agence de location. En effet, chaque agence met à disposition un service de navettes gratuites qui effectuent des rotations très fréquentes depuis et vers l’aéroport (peu importe votre heure d’arrivée).

Par rapport au code couleur mis en place par l’aéroport, en sortant du terminal, il vous faudra suivre la couleur violette avec le logo sur lequel figure une voiture avec une clé dessus.

Chaque compagnie de location utilise une navette avec son propre logo. 

Si vous décidez de rejoindre votre hôtel ou votre location en navette, vous pouvez faire appel à GO Airport Shuttle.

Deux possibilités : soit vous optez pour une navette partagée (concrètement vous serez plusieurs dans le van -en général 9 personnes-). A noter que le chauffeur effectuera un circuit de manière à déposer les personnes chacune leur tour.

Si vous n’êtes pas prêts à attendre votre tour ou que vous êtes particulièrement fatigués par le voyage, le mieux est de choisir la navette privée. Vous serez toujours à bord d’un véhicule mais cette fois ci c’est seul(s) que vous effectuerez le transfert.

Pour ce type de transfert, c’est la couleur orange qu’il faut suivre.

Même si selon nous ce n’est pas la solution la plus pratique pour rejoindre le centre de Los Angeles ; la ville n’étant pas réputée pour son réseau de transport en commun, sachez que c’est possible pour un coût très intéressant de 1,75$ seulement.

Deux possibilités : soit prendre la navette G qui vous emmènera à la ligne verte du métro ; ou bien emprunter la navette C qui vous conduira au Metro Bus Center d’où vous pourrez prendre des bus pour Los Angeles.

Si vous optez pour cette solution, c’est la signalétique bleue qu’il faudra suivre.

Plusieurs compagnies de taxi opèrent à l’aéroport. Pour les trouver, c’est la signalétique jaune que vous devez repérez.

Pour un trajet de l’aéroport en direction du centre de Los Angeles, comptez à peu près 50$ auxquels il faudra ajouter les pourboires et les taxes.

Il est possible d’utiliser les services des chauffeurs privés à l’aéroport de Los Angeles. Pour ce faire, il vous faudra vous diriger non pas au niveau des arrivées mais en direction des départs. Suivez la signalétique marron pour y arriver.

Les navettes FlyAway existent depuis 2006. Elles représentent l’une des options les plus simples et les moins chères pour rejoindre la ville.
De plus elles circulent 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, toutes les 30 minutes.

Pour vous rendre au centre, montez à bord de celle qui va à Union Station (la gare de Los Angeles), vous pourrez ensuite rejoindre votre lieu de résidence facilement en métro (notamment si vous logez à Downtown) ou en bus.

Comptez 9,75$ par personne l’aller simple et suivez la signalétique verte pour utiliser ce mode de transfert.

PRENDRE LE MÉTRO À LOS ANGELES

Bien qu’à un moment ou à un autre de votre séjour, vous aurez très certainement besoin de louer une voiture, il est tout de même possible de découvrir une grosse partie de Los Angeles grâce au métro. 

Prendre le métro à Los Angeles est une option que vous devez absolument prendre en compte. En effet, bien que certains quartiers ne soient pas desservis (comme par exemple West Hollywood), il est possible de se déplacer facilement en métro grâce aux six lignes que sont : la Red Line, la Blue Line, la Green Line, la Purple Line, l’Expo Line (qui va jusqu’à Downtown Santa Monica) et la Gold Line. Ces six lignes sont complétées par 2 lignes : la Orange Line et  la Silver Line, qui sont en fait des bus qui fonctionne comme le métro.

Je vous conseille notamment de prendre le métro pour aller au Parc Universal Studio ou encore à Hollywood (il faut descendre à Hollywood Vine Station pour arriver au coeur du Walk of Fame sur Hollywood Boulevard) avec la Red Line.

Prendre le métro à Los Angeles s’avère être une excellente option pour éviter les embouteillages légendaires de Los Angeles. D’autant plus que les Angelinos, très attachés à leur voiture ont tendance à bouder ce mode de transport. Par conséquent, les rames sont souvent quasi vides.

C’est pour cela d’ailleurs que la ville tente d’encourager les habitants (et les touristes) à opter pour le métro dans leurs déplacements à travers de nombreuses initiatives (notamment la construction de certaines lignes, les prix attractifs…) 

Voici donc ce qu’il faut savoir pour profiter au mieux de ce mode de transport.

LE PLAN DU MÉTRO

Avant toute chose, il vous faut vous procurer une Tap Card ou Transit Access Pass. Elle coûte 2$ et vous sera nécessaire pour acheter des tickets. 

On peut facilement l’acheter sur les bornes.

Une fois une Tap Card en votre possession, il faudra la charger. De même il suffit de suivre les indications sur la borne et choisir si vous souhaitez un trajet ou plusieurs.

BON À SAVOIR

  • Un trajet coûte $1,75 (en 2019)
  • On peut payer en CB ou en espèces au distributeur
  • Le Pass pour 4 jours rentable à partir de 4 trajets est à $7
  • Il faut absolument acheter une Tap Card que l'on conserve et que l'on recharge

CHOISIR SON LOGEMENT

Hôtel, location d’appartement, auberges de jeunesse… le choix est vaste pour se loger à LA.

Ce qu’il est important de savoir c’est dans un premier temps le nombre de personnes qui voyagent. En effet, les préoccupations ne sont pas les mêmes quand on voyage en célibataire ou avec des enfants.

Ensuite, viens la question du budget, qui va déterminer également le quartier où séjournerer.

 

L'HÔTEL

En fonction du standing de l’établissement, vous bénéficiez d’un confort plus ou moins élevé. 

Par ailleurs, en fonction des services et des équipements proposés, vous avez la possibilité de prendre vos repas, vous relaxer au bord de la piscine ou encore profiter d’un service de conciergerie.

Par ailleurs, les chambres sont souvent équipée de deux lits double.

Enfin, la chambre est nettoyée quotidiennement et votre lit est fait chaque matin.

Les hôtels situés dans les quartiers touristiques sont souvent très chers.

L'AUBERGE DE JEUNESSE

Il y a beaucoup d’auberges de jeunesse à L.A, souvent très bien placées. A un tarif défiant toute concurrence, vous avez la possibilité de séjourner en chambre ou en dortoir avec des services inclus comme le petit déjeuner ou encore le wifi.

Ce type de logement est le plus économique et offre en prime l’opportunité de rencontrer d’autres voyageurs.

Le principal inconvénient de ce type de logement est sans conteste le confort limité.

Par ailleurs, il faut savoir que les auberges de jeunesse accueille principalement des jeunes entre 18 et 25 ans. A noter enfin que ce type de structure peut être bruyant et manquer d’intimité.

LA LOCATION D'APPARTEMENT

Los Angeles n’échappe pas à la grande tendance de la location d’appartement. Beaucoup de propriétaires (ou d’investisseurs) proposent leurs biens à la location touristique.

Le but ? vous apporter un sentiment d’indépendance et une immersion plus complète dans la ville.

Parfaitement adaptée pour les voyageurs en famille ou en groupe qui pourront opter pour des logements dotés de plusieurs chambres, d’une cuisine ou encore d’un parking, ce type d’hébergement offre en outre généralement une solution plus économique que l’hôtel.

Même si la perspective de loger chez l’habitant peut paraître enrichissante, il faut savoir que de plus en plus de propriétaires ne rencontrent pas leurs locataires. Les appartements sont souvent équipés de boitiers à codes qui permettent une arrivée autonome.

Malgré la généralisation de ce type d’hébergement, on n’est pas à l’abri de déconvenues même en passant par les plateformes reconnues comme Airbnb.

Attention aussi aux arnaques avec des annonces trop alléchantes. Ne jamais verser d’argent par le biais de Western Union par exemple.

CONDUIRE ET STATIONNER À LOS ANGELES

Conduire à Los Angeles implique une bonne dose de patience, notamment à cause des nombreux embouteillages aux heures de pointe. Mais qu’en est-il du stationnement ? Pas si simple non plus !

Une fois votre voiture louée, il vous faudra la stationner. Et une chose est sûre, à Los Angeles, garer sa voiture n’est pas chose si facile. 

Zoom sur les différentes possibilités de stationnement qui s’offriront à vous :

Les panneaux vous indiqueront les informations correspondant aux règles de stationnement en vigueur. Attention, lisez bien toutes les mentions. En effet, quelque fois la compréhension de l’ensemble des règles nécessitent une bonne dose de concentration. Et oui il faut bien recouper toutes les informations indiquées sur les panneaux superposés les uns aux autres. 

Vérifiez donc bien que vous n’êtes ni dans les jours, ni dans les horaires interdits. Par ailleurs certaines zones sont strictement interdites la nuit. Un vrai casse tête !

Là en revanche c’est plutôt simple. Vous stationnez juste derrière le parcmètre et vous payez en carte ou en espèces la durée de stationnement souhaitée. Attention à l’horaire de fin sous peine d’une belle amende à quelques minutes près.

Il existe trois sortes de parkings :

  • les parkings à tarif unique « à la journée ». On les trouve principalement dans les lieux touristiques comme Hollywood ou Venice Beach. Le fonctionnement : on paye à la personne à l’entrée ou à la machine le montant indiqué
  • les parkings que l’on paye à l’heure : on les trouve souvent dans les centres commerciaux comme The Grove ou le Farmer’s Market.
  • les places de parkings réservées aux restaurants ou aux boutiques. En principe, il est toléré un stationnement de courte durée (15 minutes) mais attention à ne pas abuser sous peine de voir son véhicule partir à la fourrière.
 

On en trouve beaucoup notamment devant les restaurants. Si vous le souhaitez, vous pouvez leur laisser vos clés et moyennant le prix d’une place de parking et un pourboire, ils stationneront votre véhicule et vous l’apporteront au moment de repartir.

Quid des trottoirs

IL EST STRICTEMENT INTERDIT DE SE GARER DEVANT UNE LIGNE ROUGE

Les lignes blanches permettent uniquement de s’arrêter (pour déposer quelqu’un par exemple) mais en aucun cas vous ne pouvez rester stationner.

Les lignes vertes correspondent à des stationnements de courte durée

Si vous stationnez en pente, il faut orienter les roues de la voiture de manière à ce que la voiture se heurte au trottoir si les freins lâchent.

Dans les parkings certaines places sont réservées aux petites voitures : elles sont indiquées par la mention « compact »

LE COÛT DE LA VIE À LOS ANGELES

Même si statistiquement le coût de la vie à Los Angeles est 20% inférieur à celui de New York, Los Angeles reste une destination coûteuse. Bien gérer son budget s’avère donc essentiel pour profiter au mieux de son séjour.

Il faut savoir que le salaire moyen à Los Angeles tourne autour de 3500$ mensuel (taxes déduites).

Par ailleurs, louer un appartement de 45m2 dans un quartier très coté coûte en moyenne 2500$ par mois (hors charges). Pour un 85m2 dans un quartier moins prisé, il faut compter à peu près le même tarif. Sans grande surprise, comme partout, le quartier détermine en grande partie le montant du loyer.

Pareil pour le choix de vos hébergements. En effet, si vous choisissez un hôtel à Santa Monica par exemple, votre chambre d’hôtel sera sans doute plus onéreuse que dans un quartier plus à l’écart des zones touristiques.

LE TRANSPORT

En ce qui concerne les transports, il faut savoir qu’une carte mensuelle pour le métro par exemple coûte à peu près 100$. 

S’il s’agit de vous déplacer ponctuellement en métro, ce mode de transport s’avère être très économique (comptez 1,75$ le trajet et 7$ le pass à la journée).

Pareil en ce qui concerne les dépenses liées à l’utilisation de la voiture qui sont dans l’ensemble moins élevées qu’en France puisque le prix du carburant est moins cher et que les autoroutes sont gratuites.

L'ALIMENTATION

Si vous souhaitez déjeuner ou dîner dans un restaurant classique (ni fast food ni gastronomique) coûte entre 15$ et 20$ par personne.

Bien entendu les prix s’envolent en ce qui concerne les adresses tendances et les restaurants gastronomiques.

Par ailleurs, de nombreuses options “healthy” ou vegan sont répandues dans la ville, tout comme le bio, ce qui fait aussi grimper la note.

Pour notre part, il nous est arrivé de boire un verre à Melrose pour à peu près 15$ par personne ! 

Ou bien de prendre un petit déjeuner (café, croissant) pour quelques dollars. 

En fait tout dépend vraiment de l’endroit où vous consommez. Si l’adresse est particulièrement tendance ou très bien placée, les tarifs seront particulièrement élevés.

Dans l’ensemble nous avons constaté dans les supermarchés que les tarifs étaient similaires à ceux pratiqués dans les grandes villes. Cependant les quantités sont bien souvent supérieures à celles dont nous avons l’habitude en Europe.

Par ailleurs si vous faites vos courses à Whole Foods ou Trader’s Joes (où l’on trouve principalement des produits biologiques) les tarifs sont plus élevés qu’ à 7 Eleven ou Target. 

Concernant les transports, faire le plein d’essence ou acheter un ticket de métro s’avère être plus économique que chez nous.

En outre, pour les loisirs, les tarifs sont plutôt élevés (on vous conseille vivement d’acheter une Go Card pour bénéficier de réductions sur les attractions de la ville). A noter tout de même que la qualité des prestations justifie les tarifs élevés (on pense notamment au parc Universal Studios qui est vraiment top !)

Enfin, nous avons été surpris de constater que les parkings dans les zones touristiques coûte parfois très cher (comptez 8$ l’heure à Griffith Park, 20$ la journée à Venice…)

Dans une ville où la voiture est quasiment indispensable, les frais liés au stationnement peuvent vite flamber.

Au final, vos dépenses sur place vont beaucoup dépendre de votre mode de transport, de vos sorties, de vos choix de restaurants mais aussi du quartier dans lequel vous résiderez.

Comme dans toutes les grandes villes, il est possible de trouver des adresses économiques mais à proximité des grands sites touristiques les tarifs pratiqués sont globalement assez élevés.

Voilà, j’espère que toutes ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à partager vos bons plans si vous connaissez déjà la ville 😉

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez également aimer :
produits terminés

{BEAUTÉ} PRODUITS TERMINÉS MAI

Hello les filles !

Je dis les filles parce que clairement cet article va s’adresser à un public féminin 😉 Je reviens aujourd’hui pour vous partager les produits de soin et maquillage que j’ai terminé récemment.

fête des mères evaloha

MES IDÉES DE CADEAUX POUR LA FÊTE DES MÈRES

Hello !
Aujourd’hui j’ai prévu de vous proposer mes idées de cadeaux éthiques pour la fête des mères. Mine de rien la date approche et comme à chaque fois je me creuse la tête ! Cette année ça tombe le 7 juin du coup on a encore un peu de temps pour s’organiser en amont !
Sans plus tarder voici mes 5 coups de coeur pour cette année :

luminette

MA PRATIQUE DE LA LUMINOTHÉRAPIE AVEC LA LUMINETTE

Ça fait un petit moment que je vous parle de la Luminette en story sur Instagram, il est temps de vous montrer en détails pourquoi elle fait partie de mon quotidien. J’ai entendu parler de luminothérapie il y a quelques années avec l’arrivée sur le marché des simulateurs d’aube. Je n’ai jamais testé ces produits mais je me suis intéressée aux effets de la luminothérapie sur l’organisme.

@emmanuellemiralles