La Corse en Août

Bonne ou mauvaise idée ?

Pour nous choisir la Corse en Août la première fois a été sujet à de nombreuses interrogations. Trop touristique à cette période ? Trop chère ? Nous nous posions en effet beaucoup de questions et pourtant cette année pour la cinquième fois nous repartons en août.

 

Choisir la Corse en Août : bonne ou mauvaise idée ?

Les périodes idéales pour découvrir l’île de beauté sont les mois de juin et de septembre mais de nombreux touristes profitent des vacances estivales pour s’y rendre.

D’où la crainte que le rêve ne se transforme en cauchemar avec une invasion de touristes, une chaleur caniculaire, des routes engorgées…

Alors pour résumer : oui il fait chaud mais en général la chaleur est supportable surtout en bord de mer. Par ailleurs même si la Corse est une destination très prisée en été et donc très fréquentée, il est aisé de s’éloigner un peu des endroits trop touristiques pour trouver des plages quasi désertes. Quant au bouchons, je crois qu’on y échappe rarement dans les grandes stations balnéaires comme Bonifacio, Porto Vecchio mais rien ne vous oblige à vous y rendre. La Corse regorge d’endroits sauvages et natures où l’on croise peu de touristes, même en été.

Pour vous aider à programmer votre séjour, voici les informations à connaître :

 

Y aller

  • Par avion avec Air France ou Air Corsica

L’île compte 4 aéroports : Bastia, Calvi au nord ; Ajaccio et Figari au sud (compter 1H30 depuis Paris et moins d’une heure depuis Nice et Marseille)

  •  En ferry avec Corsica Ferries ou la SNCM

Départs de Nice, Marseille et Toulon pour Ajaccio, Bastia, L’Ile Rousse, Calvi, Propriano, Porto Vecchio selon la compagnie. Les traversées s’effectuent de jour (compter en moyenne 5 heures) et de nuit.

La voiture

Une fois arrivé sur place, deux possibilités :

  • soit vous avez effectué la traversée par bateau et dans ce cas votre véhicule a fait le voyage avec vous (en tout cas on vous le conseille)
  • soit vous êtes arrivé par la voie des airs et il va falloir louer une voiture à l’aéroport pour pouvoir vous déplacer sur l’île.

En tout état de cause, une voiture est indispensable sur place.

L’hébergement

Suivant vos préférences ou votre budget, vous pouvez opter pour la formule camping, locations en résidences de vacances, location d’appartement ou de villas entre particuliers ou hôtels. Si vous cherchez une belle adresse à Ajaccio, nous vous conseillons l’hôtel les Mouettes que l’on vous a présenté dans cet article.

 

À savoir

  • les plages sont souvent difficile d’accès car assez éloignées des routes (certaines ne sont mêmes accessibles qu’en bateau)
  • le stationnement aux abords des plages les plus touristiques (Palombaggia, Rondinara…) est payant (comptez 5€ à peu près) et il est extrêmement difficile d’y échapper (à moins de marcher plusieurs kilomètres en pleine chaleur !)
  • les routes de l’île sont très fréquentées à cette période et il faut s’armer de patience à proximité des lieux les plus touristiques

Pour comprendre ces désagréments, gardez en tête que :

  • les plages sont sauvages, elles sont préservées et donc absolument somptueuses
  • les stationnements sont payants pour y accéder mais sont à conseiller au risque de marcher en plein soleil pendant plusieurs kilomètres. L’avantage c’est que la voiture sera à l’ombre et dans un lieu sécurisé.
  • pour profiter au maximum des richesses de l’île, évitez les heures de pointe (qui correspondent aux pics de chaleur !) et partez tôt le matin en visite ou en excursion et profitez des plages en fin d’après midi !
  • il y a tellement de plages en Corse que vous trouverez aisément votre petit coin de paradis

Où aller

Chaque partie de l’île est différente et possède des atouts. Reste à savoir ce que vous recherchez.

Le littoral est sublime avec ses criques escarpées et ses plages de rêve tandis que l’intérieur des terres est magique pour son authenticité, ses paysages variés et sa gastronomie.

En outre, la côte ouest est plus escarpée et offre des panoramas exceptionnelles en particulier autour de Golfe de Valinco tandis que la côte est abrite parmi les plus belles plages de l’île : Palombaggia, Santa Giulia et Rondinara.

Cette année nous retournons du côté d’Ajaccio, une destination que nous apprécions particulièrement pour ses sublimes plages à proximité immédiate de la ville et ses fabuleuses Iles des Sanguinaires. Mais nous allons aussi beaucoup rayonner aux alentours.

Les Plages

Les plages sont évidemment très nombreuses sur île mais ne se valent pas. En effet, les plages paradisiaques aux eaux turquoises se situent du côté de Porto Vecchio et Bonifacio à l’est, à Ajaccio et Porticcio à l’ouest et dans l’Agriate au nord.

À noter aussi que les Iles Lavezzi au large de Bonifacio constitue un véritable paradis protégé depuis 1982 qu’il est possible de découvrir par bateau.

Nos Incontournables

  • Calvi et sa citadelle médiévale
  • La réserve de Scandola
  • Le désert des Agriates
  • Les plages de rêves (Palombaggia, Rondinara, Santa Giulia, Agosta…)
  • Les falaises de Bonifacio
  • Ajaccio et ses iles sanguinaires
  • Sartène : “la plus corse des villes corses” selon Mérimée
  • le Cap Corse entre montagen, maquis et criques
  • Le Golfe de Porto
  • Le joli port de Saint Florent
  • L’archipel sauvage des Lavezzi …

La Corse regorge de trésors et la liste est longue…

Pour résumer, malgré des tarifs souvent exorbitants notamment en ce qui concerne les hébergements (un conseil : anticipez !) la Corse est une destination idéale en Août pour le climat, l’ambiance et la plage évidemment.

Promis on vous fera un compte rendu détaillé à notre retour en septembre.

 

 

evaloha-corse

1 Commentaires

  1. ping de retour HÔTEL LES MOUETTES À AJACCIO - Evaloha

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut