COMMENT LA DÉCOUVERTE DE L’AYURVÉDA A COMPLÈTEMENT BOULEVERSÉ MON QUOTIDIEN ?

Qu'est-ce que l'Ayurveda ? Comment déterminer son dosha ou profil ayurvédique ? Et surtout comment adopter une routine qui nous convient vraiment ? Alimentation, soins du corps, gestion du stress, activité physique... Je vous explique tout ce qui a changé depuis que je m'intéresse à l'Ayurveda.
ayurveda

Ça fait quelques jours que je vous parle d’Ayurveda en story sur Instagram (@emmanuellemiralles). Notamment dernièrement je vous ai montré l’huile d’amande douce que je venais d’acheter. Ou bien vous avez peut-être remarqué que dans mes notes matinales j’ai remplacé le sport par le yoga. La raison à tous ces changements : l’Ayurveda.

Alors pour être honnête, ça fait un petit moment que j’ai commencé à m’intéresser à cette médecine indienne ancestrale. J’ai notamment deux livres que je consulte assez régulièrement :

J’ai commencé par acheté « le livre de l’Ayurveda » il y a 3 ans je dirais. Puis j’ai eu besoin d’aide pour les recettes et j’ai commandé « Ayurveda Food » qui m’a permise de concocter quelques recettes et d’en comprendre les principes. Il est très général donc dans un sens c’est très bien mais d’un autre côté c’est très important de déterminer son profil et de s’alimenter en fonction. C’est pourquoi c’est indispensable à mon sens de commencer par une lecture plus généraliste si l’on souhaite s’intéresser au sujet. Je vous noterai en bas de l’articles d’autres lectures intéressantes sur le sujet.

Qu'est-ce que l'Ayurveda ?

L’Ayurevada est la médecine traditionnelle indienne qui remonte à plus de 5000 ans. Ce qui me parle avec cette médecine c’est le fait qu’elle soit holistique ; c’est à dire qu’elle prend en compte la globalité de l’être, non seulement le corps mais aussi l‘esprit et le mental

Elle constitue véritablement une approche globale de la santé, principalement orientée vers la prévention. Le but: assurer un équilibre pour nous permettre de vivre le plus longtemps dans les meilleures conditions.

Bien plus qu’un système de santé, c’est plutôt un art de vivre, avec des principes qui permettent de prendre en considération tous les aspects de l’humain et qui aide grandement à se connaître soi.

Selon l’Ayurvéda, les trois piliers de la santé sont :

–            Ahara : l’alimentation

–            Vihara : notre mode de vie au quotidien

–            Manovyapara : notre état d’esprit.

Le Notion de Dosha

ayurveda

En Ayurvéda, on distingue 5 grands éléments de la nature qui se retrouvent partout et donc aussi chez l’être humain qui sont : l’air, le feu, l’eau ; la terre et l’éther.

Ces éléments déterminent notre constitution de base selon 3 types :

  • Vata : (constitué d’air + éther) les personnes vata sont sans cesse en mouvement, dotées d’une grande imagination, d’une créativité et d’une énergie débordantes. Ce sont des personnes qui aiment particulièrement le changement et détestent la routine. Elles ont tendance à parler beaucoup, aiment la musique et les arts et au niveau du physique ils sont de constitution légère (comme l’air) et souffrent facilement de sécheresse au niveau de la peau, des cheveux, des yeux, des lèvres ; et de frilosité (notamment aux extrémités). Ils sont très attirés par conséquent, par les climats chauds. En déséquilibre, elles manquent d’ancrage, souffrent de douleurs articulaires et musculaires mais aussi de troubles du système nerveux (anxiété, dépression…).
  • Pitta : (constitué de feu et d’eau) les personnes pitta sont déterminées, courageuses, font preuve d’une intelligence aigüe, avec un esprit logique et aiment la compétition. Leur métabolisme et leur digestion sont puissants. Au niveau physique les personnes pitta sont de taille et de corpulence moyenne avec une musculature harmonieuse. Elles ont tendance à avoir un poids stable. Autre particularité : elles ont rarement froid ! En déséquilibre, ce sont des personnes qui vont développer des maladies inflammatoires (excès de chaleur) ou bien encore de la colère ou de la jalousie. 
  • Kapha : (constitué de terre et d’eau) les personnes kappa ont une corpulence large et une ossature solide. Elles prennent facilement du poids et ont du mal à en perdre. Elles ont une peau lisse, des cheveux épais, des grands yeux avec un regard doux et bienveillants. Comme Vata, Kapha est froid puisqu’il n’y a pas d’élément « feu » dans leur constitution. Mais elles craignent moins le froid que les personnes vata. Ce sont des personnes calmes, elles parlent lentement et disposent d’une bonne mémoire. Très ancrées elles sont aussi très généreuses. Elles sont très résistantes et tombent rarement malade. Mais si c’est le cas, ça peut être grave (diabète, allergie…) En déséquilibre, les personnes de constitution kappa sont très attirées par le sucre et ont tendance à manger plus pour des raisons émotionnelles. La stabilité peut également se transformer en stagnation (paresse, léthargie…), avec des difficultés d’adaptation aux changements.

 

D’après l’Ayurvéda, c’est l’équilibre de Vata, Pitta et Kapha qui nous permet de maintenir une bonne santé. En effet, même si nous avons un ou plusieurs doshas dominants, dans notre corps les trois doshas sont bien présents !

Comment déterminer son profil ayurvédique ?

En lisant déjà les traits de caractères physiques et psychologiques des différents doshas, on peut déjà avoir une idée ! Mais le mieux c’est de faire un test 😉

On en trouve facilement sur internet (moi j’avais réalisé celui du livre de l’ayurvéda) mais vous pouvez faire le test ici si ça vous tente. C’est normal d’hésiter un peu avant de répondre (il y a beaucoup de subtilité dans les réponses à donner) mais ça dégage une tendance générale qui se dessine petit à petit et qui tend vers l’un ou l’autre des profils. 

Pour ma part, même si je ne réponds pas à toutes les caractéristiques du dosha Vata c’est celui qui est dominant dans ma constitution ! C’est fou comme énormément de choses font sens pour moi depuis que je sais cela. 

Ce que j'ai changé dans mon quotidien

C’est une chose de connaître son profil, c’en est une autre d’acquérir les habitudes qui permettent de garder notre équilibre. Par exemple je vais parler de mon propre ressenti en tant que personne vata ^^je me reconnais beaucoup dans les qualités de l’air (changeant, libre, en mouvement…) et c’est vrai que je déborde d’imagination et d’idées que j’ai d’ailleurs beaucoup de mal à canaliser. Il y a des moments où je me sens anxieuse, nerveuse ; physiquement je souffre beaucoup de sécheresse au niveau des yeux et des lèvres particulièrement (je vous en parle souvent !) et d’une digestion pas toujours au top ! 

Dans mon alimentation

D’ailleurs à la base ce sont des soucis digestifs qui m’ont poussés à réduire le gluten et les produits laitiers dans mon alimentation. Pareil pour la viande, je n’en consomme pas souvent et j’ai appris récemment que pour mon profil elle n’était pas forcément indiquée en raison de sa digestion qui est plus difficile. Par ailleurs en Ayurveda il y a la notion d’agni ou feu digestif qui est déterminante dans notre capacité à digérer les aliments. Si notre feu digestif est bon, tout va bien ; le cas échéant il faut d’abord rétablir cela avant de manger des aliments qui nous causent des troubles digestifs. De ce fait en Ayurveda, aucun aliment n’est proscrit, tout est question d’équilibre. L‘important néanmoins est de choisir des produits de grande, de préférence bio, dans le respect de l’humain et de l’environnement. Par exemple un légume cultivé au soleil par une personne qui en prend soin apportera une bien meilleure énergie au corps qu’une culture intensive et inhumaine.

Dans mon choix des activités sportives que je pratique

Si vous m’avez suivi pendant le confinement vous avez dû remarquer que je faisais beaucoup de sport à la maison. La raison est simple : j’avais besoin de me vider la tête et ne pas trop penser à la situation dans laquelle nous nous trouvions. Et pour ça le sport m’a beaucoup aidée ! Le problème c’est que j’ai un peu abusé et que je me suis retrouvée vidée de mon énergie, avec des douleurs musculaires et articulaires qui m’ont forcées à ralentir le rythme. Depuis que je m’intéresse à l’Ayurveda, je me rends compte que les activités à haute intensité comme celles que je pratiquais ne sont pas du tout recommandées pour mon dosha. En effet, en tant que vata, j’ai besoin de pratiquer une activité régulière et surtout assez douce comme le yoga, le pilate ou encore la marche. Depuis que je sais cela, c’est ce que je fais et j’en ai ressenti très rapidement les effets bénéfiques. Je me sens bien mieux dans mon corps et mon mental est apaisé ! C’est assez logique en fait, en tant personne vata j’ai besoin d’ancrage et quoi de mieux que le yoga ou la marche en plein nature ?

Dans la gestion de mon stress

En déséquilibre j’en ai parlé un plus haut, le dosha vata va apporter de l’anxiété, du stress voire de la dépression. Moi qui avait tendance toujours à en faire trop, depuis que je sais ça, je n’hésite plus à ralentir !

En plus de pratiquer une activité douce je ressens le besoin de pratiquer régulièrement la médiation. Déjà ça me force à prendre des pauses (chose assez inconcevable pour les datas toujours en mouvement !) et ça me permet de calmer mon esprit en me concentrant uniquement sur la respiration. Une révélation ! Parmi les applications que je préfère il y a Petit Bambou et Mind.

Dans les soins du corps

Depuis toujours je souffre de sécheresse notamment au niveau des jambes et j’ai lu qu’en Ayurveda les soins du corps sont extrêmement importants. Et pas seulement pour prendre soin de sa peau. Il s’agit en fait d’un vrai soin global. Je pratique donc depuis quelques jours l’auto massage du corps avec de l’huile avant de prendre ma douche. J’ai acheté d’abord de l’huile d’amande douce et ensuite j’ai pris de l‘huile de sésame (bio et de première pression à froid). Cette dernière est particulièrement recommandé pour mon type de profil ayurvédique (et pour les personnes kapha il me semble).

J’en aplique sur tout les corps avant de prendre ma douche (ça prend pas plus de 3 minutes) et au contact de l’eau chaude l’huile pénètre dans la peau et la laisse douce, veloutée, nourrie ! C’est très impressionnant. La peau ne reste pas huileuse puisqu’ensuite on se lave mais elle est très hydratée même une fois rincée. Vraiment une habitude qui me fait un bien fou ! Non seulement sur la peau mais ça apaise énormément le mental et je peux en témoigner.

Pour quels bénéfices ?

ayurveda

Au niveau physique d’abord, ce qui a changé c’est que bien sûr j’ai la peau moins sèche depuis que j’applique l’huile tous les jours. Par ailleurs je souffre beaucoup moins de frilosité puisque je m’attèle à boire et à manger chaud. J’en ai vu les bénéfices très rapidement. En ce qui concerne l’alimentation je choisis des aliments qui vont être « ancrants » comme les légumes racines par exemple. J’évite les crudités et je mange des légumes cuits le plus souvent possible. Je cuisine aussi beaucoup désormais avec le ghee (il s’agit de beurre clarifié que j’utilise pour faire cuire mes aliments). Le ghee est un aliment de premier choix en Ayurveda ; d’ailleurs pour un indien, un repas sans ghee est un repas incomplet !

Au niveau de ma digestion j’ai immédiatement remarqué qu’elle était bien meilleure (rien que le fait de manger chaud et cuit a été bénéfique !). 

Puisque je digère mieux, j’ai beaucoup plus d’énergie  (la digestion est l’une des fonctions du corps qui demande le plus d’énergie) et j’ai aussi remarqué que mon sommeil était de meilleur qualité même les nuits trop courtes. Je pense qu’étant donné que mon mental est apaisé ça joue beaucoup !

Voilà je pourrais vous en parler pendant des heures donc je pense que je serais amenée à aborder le sujet de l’ayurvéda ultérieurement soit ici soit sous forme de vidéo.

Si vous voulez en savoir plus je vous conseille ces lectures :

 

Les Chaines Youtube qui traitent du sujet :

 

En parlant de YouTube,  je vous laisse avec celle qui complète cet article :

Lire la vidéo

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

@emmanuellemiralles