LISBONNE

Le Guide des Incontournables

Capitale intemporelle et océanique, ses couleurs sont plurielles et ses atouts innombrables. Pour notre part,nous sommes tombés instantanément sous son charme l’été dernier. Cap vers la ville blanche !

Le Guide des Incontournables à Lisbonne

 

Les azulejos

evaloha-le guide des incontournables a lisbonne

 

On ne peut pas évoquer le Portugal en général et Lisbonne en particulier sans parler de ses fameuses azuléjos. En effet, depuis plus de cinq siècles, ces carreaux de faïence multicolores représentent un art à part entière qui a marqué l’architecture de la capitale portugaise.

Omniprésents, ils couvrent l’intérieur des palais et les façades de nombreux bâtiments. Ils ornent aussi les jardins, les ponts, les églises…

Pour en savoir plus et découvrir les plus beaux ouvrages de la ville, on vous conseille :

  • le musée national de l’azulejo – Rua da Madre de Deus, 4
  • la Fàbrica Sant’Anna fondée en 1741 : la plus ancienne fabrique d’azulejos de Lisbonne encore en activité – Rua do Alecrim, 95

 

  • le Palais Fronteira, l’un des plus remarques ensembles de céramique ornementale
  • l’église São Roque où l’on peut voir les premiers exemples de carreaux produits à Lisbonne
  • le monastère São Vicente de Fora avec ses cloîtres ornés de panneaux d’azulejos datant du début du 18ème siècle.

 

 

Le Tram 28

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

Tram de légende, il circule sur 7 kilomètres entre les quartiers de Bairro Alto, Chiado, Baixa et Alfama le long d’un parcours éblouissant. Tous les spots qu’ils traversent sont incontournables, notamment les fameux miradouros : ces points de vue incroyables sur la ville.

D’ailleurs le tram 28 est une attraction à lui tout seul : il s’emballe parfois le long de descendes vertigineuses et pile sec devant un piéton imprudent. Un conseil : accrochez vous !

 

Ça grince, ça crisse, ça claque… le tram 28 a sa petite musique bien à lui.

evaloha-le guide des incontournables a lisbonne

C’est dans le quartier de Campo de Ourique qu’il démarre son aventure, juste en face du Cemitério dos Prazeres. Puis il poursuit son trajet entre cyprès et chapelles somptueuses avant de dévaler la Calçada da São Francisco, l’une des rues les plus pentues au monde.

Ensuite, il se faufile dans les ruelles bohèmes du Bairro Alto, du quartier bourgeois du Chiado et plonge vers le Tage et la Baixa (la Ville Basse).

Enfin, le meilleur pour la fin : l’Alfama, ce quartier populaire qui a gardé des airs de médina. Un incroyable dédale de ruelles où le linge pend aux fenêtres et où il flotte une odeur de sardines grillées.

Sur le parcours 28, il prend un virage majestueux devant la cathédrale Sé, rasant quasiment les murs puis enchaîne les plus beaux belvédères (miradouros) comme celui de Santa Luzia.

Ainsi le numéro de charme prend fin ! Génial.

Infos pratiques

  • Evitez les heures de pointe (entre 10h et 15h) au risque de devoir patienter de longues minutes pour y accéder
  • Montez à l’avant et descendez à l’arrière
  • Vous pouvez acheter un billet au conducteur (2,85€ l’unité) mais à savoir que la Lisboa card et le Pass 24 (6€) permettent un accès sans modération du tram 28
  • Appuyez sur Parar pour demander l’arrêt
  • Faites attention aux pickpockets qui sévissent particulièrement ici

 

  • Le trajet est long de 7 kilomètres environ pour une durée entre 40 minutes et 1 heure
  • Le départ et le terminus se situent à l’arrêt Cemitério dos Prazeres 

 

Belém

C’est l’un des quartiers que nous avons préféré à Lisbonne. Nimbé de l’aura des grandes découvertes, ce sont aujourd’hui des voiliers, des ferries ou encore des chalutiers qui ont remplacé les caravelles au départ de l’ancien embarcadère.

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

Sur les berges du Tage, Belém est devenu l’une des attractions principales de la ville. Sa majestueuse tour, symbole de l’expansion portugaise est incontournable.

Et puis bien sûr, impossible de manquer le Mosteiro dos Jeronimos, un chef d’oeuvre architectural inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est l’un des exemples d’architecture religieuse de style manuélin les plus remarquables du Portugal. D’ailleurs son enceinte est si vaste qu’elle peut accueillir deux des plus importants musées de la ville : le Musée National d’Archéologie et le Musée de la Marine.

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

À deux pas, le jardin botanique permet de flâner le long de nombreuses espèces végétales tropicales rares.

Enfin, ne quittez pas Belém sans avoir goûté les fameuses pastéis de nata, l’une des spécialités de Lisbonne !

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

Informations pratiques :

  • Accès : prendre le train qui relie Lisbonne à Cacais à la gare de Cais do Sodré ( pour la rejoindre, prendre la tramway 15 depuis la place du commerce).
  • La visite de la Tour de Belém coûte 6€ (gratuit le premier dimanche de chaque mois / fermé le lundi).
  • La visite du Monastère des Hiéronymites coûte 10€ ou 12€ pour un billet combiné avec la Tour de Belém. Visite gratuite le premier dimanche de chaque mois / fermé le lundi. Armez vous de patience, c’est l’un des monuments les plus visités de la ville.
  • L’entrée au Jardin Botanique coûte 2€.
  • N’oubliez pas de passer par la Pastelaria de Belém – Rua da Belém 84-92 pour déguster le véritable petit gâteau au flan dans cette ancienne pâtisserie qui date de 1837.

 

Le Fado

Ce chant indissociable de l’identité portugaise s’inscrit dans la culture portugaise depuis le 18ème siècle. On peut écouter du fado à Lisbonne dans les nombreuses casas do fado (restaurants avec spectacle de fado) repensés aujourd’hui pour accueillir une clientèle internationale.

Les tarifs oscillent entre 60 et 80€ auxquels s’joutent parfois une taxe de spectacle (entre 10 et 15€).

Quelques adresses :

  • dans le Barrio Alto : Adega Machado – Rua do Norte, 91 ; Café Luso – Travessa da Queimada, 10
  • dans l’Alfama : Guitarras de Lisboa – Beco Melo, 1 ; Casa de Linhares – Beco dos Armazéns do Linho, 1

 

Mais aussi :

  • La Praça de Comercio au coeur du centre historique qui s’ouvre sur le Tage.

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

  • Le Parc Eduardo VII au nord de l’Avenida de Libertade est le poumon vert de la ville !

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

  • Les bords du Tage

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

  • L’Elevador de Santa Justa pour une vue incroyable sur le castelo et la Baixa

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

Se loger à Lisbonne

 

Nous avons fait le choix de loger à l’hôtel Intercontinental, situé en face du Four Seasons (le plus luxueux de la ville) pour sa situation un peu à l’écart de la ville et ses prestations haut de gamme. On vous le conseille !

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

Sinon on a listé d’autres bonnes adresses :

  • Altis Belém Hotel & Spa : un hôtel contemporain qui offre des vues imprenables sur le Tage et la Tour de Belém. Son Spa de 1000 m2 possède une piscine intérieure et une sur le toit pour se détendre après une journée de visite ! Enfin il dispose d’un restaurant étoilé très réputé.
  • Pousada de Lisboa : sa situation centrale à l’un des angles de la Praça de Comércio au coeur du centre historique est idéale pour visiter la ville à pied. Et sa décoration est pleine de charme.
  • Inspira Santa Marta Hotel : cette ancienne imprimerie du 18 ème siècle réhabilité en hôtel « green » est décoré selon les principes du feng shui. Une bulle de bien-être après une journée à arpenter la ville.
  • Internacional Design Hotel : Membre des Small Luxury Hotels of the World (tout comme le précédent), ce boutique hôtel est situé sur la Place Rossio dans le quartier de Baixa. Une valeur sûre !
  • Hotel da Estrela : Sa décoration vintage sur le thème de l’école, son jardin privatif et ses chambres contemporaines font de ce boutique hôtel une adresse au très bon rapport qualité/prix.

evaloha-le-guide-des-incontournables-a-lisbonne

 

 

Laisser un commentaire

Allé en haut