Bonifacio

La Réserve Naturelle, La Citadelle, La Haute Ville…

Lieu incontournable du l’extrême sud de la Corse, la réserve naturelle des bouches de Bonifacio est une merveille. C’est donc tout naturellement que nous avons prévu de nous y rendre au cours de notre séjour.

Ainsi nous sommes partis un matin assez tôt direction la pointe sud de l’île pour y passer la journée. Depuis Ajaccio il faut compter à peu près 2h30 de route (oui en Corse on compte les trajets en temps et pas forcément en kilomètres !)

Déjà, la route est un émerveillement. Surtout entre Sartène et Bonifacio. C’est d’ailleurs le rocher de Roccapina et son fameux lion, au sud de Sartène, qui marque le début de ces 37 kilomètres de l”extrême sud”.

À partir d’ici, la route en lacets dévoile des paysages époustouflants et un littoral sauvage et protégé. Dans ce décor de plus en plus minéral, le maquis sauvage, se mêle harmonieusement aux criques turquoises et cristallines.

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

Bonifacio

L’entrée dans la ville et toujours compliqué pendant la saison estivale. Malgré cela on a pu accéder assez rapidement au parking. Nous avons choisi de réserver une sortie en mer avec la Société des Promenades en mer de Bonifacio. Pratique, le parking à proximité du port est offert !

Le Port

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

 

Le port de plaisance de Bonifacio s’étale tout en longueur et la promenade piétonne avec les devantures des restaurants de la marina est très agréable.

 

C’est au bout du port, derrière un imposant compter en bois que l’on trouve l’ensemble des compagnies qui probant les promenades en mer.

Nous avons donc débuté notre visite par une sortie en mer d’une heure avec l’itinéraire qui inclut le goulet, le phare de la Madonetta, la grotte du Sdragonato et la calanque du Fazzio.

À savoir qu’il existe un deuxième itinéraire qui inclut les Iles Lavezzi. La prochaine fois !

evaloha-bonifacio

En tout cas, même si nous connaissions déjà ce sublime site marin, nous avons passé un moment fabuleux en mer. C’est un excellent moyen de découvrir une partie de Bonifacio.

Comptez une heure de balade en mer pour un tarif de 17€ par adulte.

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

evaloha-la-réserve-des-bouches-naturelles-de-bonifacio

La Citadelle et la Haute Ville

On vous conseille de rejoindre la haute ville à pied depuis le port. En effet la circulation et le stationnement sont particulièrement difficiles. On adore l’atmosphère et le panorama des hauteurs de la ville.

Bonifacio est une ville bien à part sur l’île de beauté et malgré l’afflux touristique en été c’est un lieu incontournable avec des trésors naturels uniques.

Se loger à Bonifacio

L’offre hôtelière étant assez mince et le rapport qualité prix peu intéressant, nous n’avons jamais logé à Bonifcaio même.

Mais si vous recherchez un établissement, on vous conseille l’hôtel Colomba dans la haute ville. Situé dans une rue calme, il possède un joli cachet. Réservation obligatoire et anticipée (l’hôtel ne compte que 10 chambres).

Enfin si vous avez un budget supérieur, direction le Genovese avec ses vues imprenables et son ambiance chic et zen. C’est l’adresse “tendance” de Bonifacio. Mais pareil l’hôtel ne compte que 15 chambres, donc la réservation anticipée est obligatoire !

Autour de Bonifacio

On vous conseille de découvrir les superbes plages autour de la ville, notamment la plage de Rondinara avec ses fameuses vaches.

Sa baie est très belle en forme de demi cercle et ses eaux sont chaudes et cristallines. Quant aux vaches, elles sont désormais derrière des enclos et c’est bien dommage !

Autres spots : les plage de Piantarella, de Calalonga, de Santa Monza, de Maora et de Ballistra sont situées à moins de 10km de Bonifacio.

 

 

Laisser un commentaire

Allé en haut