[UN ÉTÉ AU NATUREL] CHOISIR SA CRÈME SOLAIRE BIO ET ÉCO-RESPONSABLE

Aujourd'hui j'ai envie d'aborder le sujet des soins solaires. Ça fait déjà quelques étés que je choisis ma crème solaire en conscience pour plusieurs raisons. D'une, je fais déjà très attention aux soins que j'applique sur ma peau au quotidien donc je ne vois pas pourquoi en été je devrais changer mes habitudes. Ensuite, plus récemment j'ai vraiment pris conscience de l'impact environnemental que peut représenter ces crèmes notamment sur la pollution marine et la destruction des milieux sous marins.

Mais alors, comment bien choisir sa crème solaire bio ?

Avant de parler du choix de la crème solaire, petit rappel sur le pourquoi ! Pourquoi c’est si important de choisir une crème solaire bio. Pour répondre à cette question, il faut s’intéresser à la composition de ces soins.

Filtre chimique ou filtre minéral ?

L’actif principal de toutes les crèmes solaires existantes sur le marché, bio ou pas, c’est le filtre solaire. C’est lui qui permet de protéger des UVA et des UVB.

Dans les crèmes solaires classiques, les filtres sont d’origine synthétique et issus de la pétrochimie comme le benzophénone ou l’oxybenzone. Problème : ils sont soupçonnés d’être responsables de nombreuses allergies. Vous savez les rougeurs sur la peau, qui peuvent faire penser à un coup de soleil ? Et bien parfois il s’agit en fait d’une allergie à la crème solaire! De plus en plus de dermatologues sont confrontés à cela et moi-même il y a quelques années j’ai fait une allergie à une huile solaire avec une réaction sur tout le corps ! Depuis je n’applique plus aucun soin solaire classique. D’autant plus que la composition de ces crèmes incluent en général pas mal de conservateurs, des silicones, des parfums de synthèse souvent allergisants…

Bien entendu, toutes ces substances sont bannies des soins solaires bio puisque les ingrédients sont d’origine naturelle.

De plus dans une crème solaire bio on va retrouver des actifs hydratants, nourrissants et antioxydants qui prennent soin de la peau, comme des huiles végétales, de l’aloe vera…

Pour revenir aux filtres, dans une crème solaire bio, les filtres synthétiques sont remplacés par des filtres minéraux 100% naturels, comme par exemple l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane qui vont refléter les UV et sont non allergisants.

La principale différence technique entre ces deux filtres est que d’un côté les filtres chimiques vont absorber les UV, et de l’autre les filtres minéraux vont agir comme un miroir, et les refléter pour empêcher qu’ils entrent en contact avec la peau.

Une crème solaire bio est-elle aussi efficace ?

Pour faire simple et après en avoir testé depuis plusieurs étés, la réponse est oui ! 

Comme pour une crème solaire classique, une crème solaire bio doit être en conformité avec les directives européennes et les exigences de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSPS), ce qui garantit son efficacité contre les UV et son innnocuité. En gros, même si c’est bio, ça ne veut pas dire que ce n’est pas contrôlé, au contraire !

D’ailleurs le cahier des charges du bio est encore plus strict puisqu’il doit aussi répondre aussi aux exigences des labels bio (minimim 95% d’ingrédients d’origine naturelle, au moins 10% d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique…) .

En résumé, une crème solaire bio est aussi efficace qu’une crème solaire classique. Et en plus elle sera plus respectueuse de votre peau et de l’environnement !

Traces blanches, nano particules...

Le principal défaut des crèmes solaires bio, en tous cas  jusqu’à récemment, était le fait qu’elles laissaient des traces blanches à l’application. Cet effet est du aux micro-pigments contenus dans les filtres minéraux (dioxyde de titane et oxyde de zinc), qui restent à la surface de la peau. D’un côté c’est rassurant puisque c’est visible à l’oeil nu et on voit où la crème est bien appliquée et donc protégée. Mais d’un point de vue esthétique, c’est pas génial.

Pour vous parler de mon expérience personnelle, il y a quelques années je notais vraiment cet effet de traces blanches sur la peau et j’avais aussi beaucoup de mal avec les parfums de ces crèmes solaires bio. D’années en années les formules se sont améliorées et ces soins sont vraiment aussi agréables à appliquer que les crèmes solaires traditionnelles. D’ailleurs cette année mon choix s’est porté sur la crème solaire visage et corps des Laboratoires de Biarritz et je peux vous assurer qu’elle ne laisse aucune trace blanche ! Au contraire, elle s’applique vraiment bien, pénètre vite et laisse un délicat parfum de coco sur la peau. Une merveille !

La raison ? L’ajout dans les formules d’huiles végétales comme celle de Karanja par exemple, qui absorbe les rayons UV tout en nourrissant la peau.

Résultat: moins de filtres minéraux, une texture plus fine, et plus aucune trace blanche !

Concernant la polémique des nanoparticules, il faut savoir que certaines marques en utilisent pour réduire la taille des filtres.

Le problème? Ces minuscules particules sont accusées de passer la barrière cutanée et se retrouver dans l’organisme, sans que l’on en connaisse vraiment les effets à long terme. A noter que plusieurs labels bio comme Ecocert, Cosmebio, Nature et Progrèss…) ont décidé d‘interdire leur présence.

Donc pas d’inquiétude, la plupart des crèmes solaires bio sont donc exempts de nanoparticules ! 

Ma sélection de soins solaires bio

beach
beach

Bel été à vous, on se retrouve en septembre 😉

 

En attendant vous pouvez lire mes autres articles beauté par ici

Suivez moi aussi sur Instagram et sur Youtube !

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

@emmanuellemiralles